** Les évènements de l’association **

Nouvelle livraison de bouchons au recycleur = des fonds pour la recherche pour le cancer.

03 juin 2022 : Nouveau chargement ce matin de bouchons de liège. 👍.
Notre recycleur a récupéré , au dépôt de Vierzon et au nôtre, 1160 kgs de bouchons.
Un grand merci aux bénévoles de la communauté de communes Vierzon Berry Sologne, et à nos bénévoles pour leur aide.
Notre association les bouchons de liège du coeur va pouvoir effectuer un versement à CANCEN (association) .
Le camion en cours de chargement. Il était plein à ras bord 🚚

Dons des collaborateurs du CA au profit de la recherche contre le cancer.

Notre association les bouchons de liège du coeur 36 a été choisie par la caisse régionale du crédit agricole du Centre Ouest pour bénéficier de l’action solidaire des arrondis de salaire . Chaque collaborateur du CA fait don , s’il le souhaite, des centimes issus de son salaire, et la caisse régionale abonde à  hauteur de 100% des sommes versées à  l’association choisie.
Nous avons eu l’immense privilège de recevoir aujourd’hui un chèque du CA, au cours d’une réception au siège de Coubertin.
Nous sommes infiniment reconnaissants et honorés pour ce don , qui va permettre à  CANCEN (association) d’ œuvrer pour la recherche contre le cancer.

Recherche contre le cancer : Issoudun se mobilise avec Les Bouchons de liège du cœur 36

Publié le 05/05/2022 La Nouvelle République.
Les Bouchons de liège du cœur 36, association récolte les bouchons afin de financer la recherche contre le cancer, a installé différents points de collecte à Issoudun.
Ne jetez plus vos bouchons de liège lorsque vous ouvrez une bouteille, ils sont hautement précieux. Depuis 2008, l’association Les Bouchons de liège du cœur 36, forte d’une centaine de bénévoles aujourd’hui, collecte et tri les bouchons afin de les revendre à une entreprise de recyclage qui procède à leur transformation en isolant, mais aussi en différents objets tels que des semelles orthopédiques, des balles de baby-foot, ou encore en tableaux d’affichage.
Trois lieux de collecte principaux
Le produit de leur vente est intégralement reversé à l’association Cancen, basée à l’hôpital Bretonneau, à Tours (Indre-et-Loire), qui lutte activement contre le cancer, notamment grâce à l’aide à la recherche sur les cancers et les maladies orphelines. Mais les recettes permettent également d’améliorer les conditions d’hospitalisation et l’achat de matériel médical, ainsi que l’hébergement des proches de malades lorsqu’ils doivent venir jusqu’à Tours dans le cadre des soins.
Pour soutenir cette initiative et faciliter le recyclage des bouchons de liège, la municipalité d’Issoudun a installé trois contenants dans lesquels les donateurs peuvent les verser : un à la mairie, un à l’office de tourisme et le troisième à la Meli. « Cette opération a un double objectif, explique André Laignel : soutenir la recherche contre le cancer, mais aussi préserver l’environnement, ce qui est une de nos priorités. C’est une démarche écologique et vertueuse dans tous les sens du terme. »
Rencontre avec le professeur Philippe Colombat
Le maire d’Issoudun a d’ailleurs convié Bernard Audat, président de l’association, à l’inauguration du point de collecte de la mairie, samedi 30 avril. « J’ai créé cette association en 2008 avec mon épouse Jocelyne suite à un accident de la vie qui m’a amené à rencontrer un grand monsieur, le professeur Philippe Colombat, cancérologue à l’hôpital Bretonneau et président de Cancen, raconte Bernard Audat, touché par un lymphome en 2001. Étant courtier en vins et touché par la maladie, j’ai décidé d’aider Cancen par le biais d’une association. »
Aussi dans des commerces
Depuis, Bernard Audat poursuit sa mission d’installation de points de collecte « sur un maillage territorial le plus fin possible » afin de soutenir toujours plus Cancen. Actuellement, Les Bouchons de liège du cœur ont répertorié quelque 300 points de collecte sur son site internet. Ils récoltent près de neuf tonnes de bouchons par an, soit près deux millions d’unités.
Par ailleurs, grâce à l’aide du parrain de l’association, Jo Ziako, le dispositif a été étendu à différents commerces, bars, restaurant et bureaux de tabac d’Issoudun, qui ont accepté de devenir points de collecte, ainsi que Leclerc, V & B et Éthique et bio.

Mairie d’Issoudun

Publié le 30 avril 2022.
Très bel accueil ce matin à la mairie d’Issoudun pour notre association Les Bouchons de Liège du Coeur 36 .
Nous avons eu l’honneur d’être reçus par M. André Laignel et ses équipes pour l’inauguration de 3 superbes collecteurs de bouchons réalisés par les services techniques de la mairie.
Ils sont installés à l’accueil de la mairie , à l’office du tourisme et à la MELI.
De jolis sacs de la ville d’Issoudun sont remis aux commerçants et entreprises de la ville pour y déposer leurs bouchons.
M. Le Maire nous a félicités pour notre action en soulignant l’importance d’aider la recherche pour le cancer, que la pandémie ne doit pas occulter, et le recyclage.
Merci aussi à Jo Ziako , notre parrain, qui a fait connaître notre démarche auprès de la mairie.

Festival des capables

Publié le 15 avril 2022
Prêts à commencer notre atelier, avec des bouchons bien sûr, au festival des capables au château des Planches.
Notre association a participé à ce festival, pour des personnes handicapées.
Beaucoup de bonheur pour eux et un grand plaisir pour nous.

Notre parrain en pleine action…

Publié le 02 avril 2022
Le parrain de notre association , Jo Ziako,  présentait son album, le 7ème Continent,  à Cultura.
Allez l’acheter , vous entendrez de très belles et entraînantes chansons.
Merci à Jo Ziako de nous avoir permis de présenter notre Association « les bouchons de liège du coeur 36 ».

Don du fauteuil roulant de notre fille Aurélie.

Nous avons remis le fauteuil roulant de notre fille chérie au Centre Départemental des Grands Chênes .
De tristes souvenirs,  ce fauteuil était synonyme d’une période extrêmement compliquée pour Aurélie.
Nous pensons aux personnes handicapées ou dans l’impossibilité de se déplacer sans fauteuil.
Nous espérons qu’il sera une aide précieuse pour une personne dans le besoin.

Un parrain pour « Les Bouchons de liège du cœur 36 »

Publié le 18/02/2022 à 06:25

Jocelyne, à droite, et Bernard, deuxième à gauche, accueillent les bénévoles Patrick, Danièle et Maryse pour le tri et les autres tâches.
© Photo NR

L’association Les Bouchons de liège du cœur 36 a été créée en 2008 par Bernard Audat, qui en est le président.
Ce retraité, courtier en vin depuis 2007, consacre la plus grande partie de son temps à la gestion de son association. « C’est un emploi à temps complet et pas mal d’heures sup, plaisante-t-il. Heureusement que j’ai l’aide précieuse de Jocelyne, mon épouse. Les bouchons en liège ou synthétiques (appelés également faux liège), que nous collectons et trions, sont vendus à des entreprises de recyclage, notamment en matériaux d’isolation.
Les fonds récoltés sont intégralement reversés à CANCEN, association dont les principaux objectifs sont le financement de la recherche sur le cancer, l’aide aux malades et à leurs familles.
Plus de 3.000 kg de bouchons livrés, L’année 2022 a démarré en trombe…
De nouveaux points de collecte ont été installés, principalement dans la région d’Issoudun.
Jo Ziako, musicien bien connu dans le Berry et au-delà, vient d’accepter d’être le parrain des Bouchons de liège du cœur 36. Un atout supplémentaire pour la promotion de l’association et le recrutement de bénévoles.

Depuis le début de l’année, trois camions ont livré 3.400 kg de bouchons en liège et synthétiques. Ce qui représente un total de 11.330.300 bouchons.

Par ailleurs, Bernard, Jocelyne et quelques bénévoles ont dû procéder au déménagement de leur local de stockage et de tri de la maison Gâteau qui va être démolie, vers le presbytère, plus spacieux et plus confortable, mis à disposition par la municipalité du Poinçonnet, au 18, avenue de la Forêt.
Contact : pour connaître les points de collecte, devenir collecteur ou membre de l’association, Bernard et Jocelyne Audat, tél. 02.54.35.47.51  ou 06.32.14.73.55 ;
mail : bernard.audat@wanadoo.fr ;
site internet : http://www.lesbouchonsdeliegeducoeur36.fr

Nouveau point de collecte : Mairie de MIGNY (36260)

Publié le 16 février 2022.

Nouvelle séance de tri de bouchons …

Publié le 31/01/2022
Je trie, tu tries  nous trions…les bouchons 🍾.
C’était notre première séance de tri dans notre nouveau local,  nous sommes très bien installés. Un grand merci à la municipalité du Poinçonnet.
Continuez à garder les bouchons pour notre association et pour CANCEN (association) Les Bouchons de Liège du Coeur 36.

Un parrain au grand ❤ pour notre association Les Bouchons de Liège du Coeur 36.

Publié le 24/01/2022
Jo Ziako ,  un artiste que nous connaissons bien au Poinçonnet.
Il s’inspire dans sa musique et dans ses chansons de rencontres,  de voyages ….
Une belle rencontre pour nous et une aide précieuse pour notre association et pour CANCEN.
Un grand merci à lui.

Livraison aux recycleurs de 1,7 T de bouchons

Publié le 25/01/2022
Le mois de janvier 2022 finit en beauté pour notre association « les bouchons de liège du coeur 36 » .
Hier, 3ème départ de bouchons, d’un nouveau collecteur,  à Cour Cheverny dans le 41, chez un viticulteur,  Alain Chéry, qui fait partie lui-même d’une association,  la Chaîne de Sologne.
Avec quelques-uns de ses bénévoles,  nous avons chargé 1700 kilogrammes de bouchons en liège.
Au total donc, 3400 kilogrammes vendus sur janvier.
Et c’est pour CANCEN et la recherche sur le cancer.


On bouchonne toujours !…

Publié le 10/01/2022
Un petit chargement de 600 kgs de bouchons en liège est parti cet après-midi.
Nous allons donc faire notre premier virement de l’année 2022 à CANCEN.
Nous voudrions tellement que la recherche sur le cancer avance…
Gardez vos bouchons pour notre association : Les Bouchons de Liège du Coeur 36 Lesbouchonsdeliègeducoeur36.fr

 » Des Bouchons pour la Vie « ….

Publié le 12/12/2021
Participez et faites participer au défi initié par Olivier D’Almeida, « Nous, on n’y connaît rien,  mais on aime bien ça : Le Vin ! »
au profit de notre association les bouchons de liège du coeur 36.

Le défi, qui se déroulera jusqu’au 29 janvier 2022, consiste à apporter des bouchons en liège dans les points de collecte qui participent à cette opération dans le 36 :

  • La Fine Bouche, 2, rue Bertrand Châteauroux,
  • La Grande Cave, 41 bd des Marins Châteauroux,
  • Les Caves Raffault,  12, rue de la Poste Châteauroux,
  • Central Vin, allée du forum Le Poinçonnet.

Apportez vos bouchons en mentionnant vos nom et coordonnées.

Le but de ce défi est de récupérer plein , plein de bouchons , afin d’aider la recherche pour le cancer,  avec l’association CANCEN à Tours,  notre bénéficiaire des fonds générés par le recyclage des bouchons.

Des surprises attendent les plus grands collecteurs !!!🎉🍾🎁

Nouvelle affiche pour notre association

Publié le 28/11/2021
Nous avons le plaisir de vous présenter la nouvelle affiche représentant notre association.
La meilleure ambassadrice pour représenter l’action de notre association en faveur de la recherche contre le cancer, ne peut être que notre fille Aurélie , décédée à l’âge de 42 ans d’une tumeur au cerveau .
Cette affiche a été créée avec l’aide gracieuse d’une dessinatrice, Dominique Lemarié, lors de son passage au Poinçonnet dans le cadre du festival annuel du dessin de presse.

Fauteuil roulant

Publié le 28/11/2021
Notre association peut mettre à disposition un fauteuil roulant pour une famille dans le besoin .
Ce fauteuil est en très bon état et possède des accessoires pour améliorer le confort de la personne handicapée.
N’hésitez pas à nous contacter .

 

Le recyclage de 1,8t de bouchons, nous permet de faire un don de 630€ à CANCEN pour la recherche contre le Cancer

Publié le 13/10/2021
Ce matin, 1800kg de bouchons en liège ont été chargés à Vierzon et au Poinçonnet pour une entreprise dijonnaise. Broyés,  ils seront transformés en panneaux isolants pour des maisons écologiques.  Notre association « les bouchons de liège du coeur  » versera le produit de la vente à CANCEN,  association de l’hôpital Bretonneau à Tours,  qui œuvre pour le cancer. 
Un grand merci aux anonymes,  amis,  famille qui collectent pour nous les bouchons et nous aident à les trier. 
Et n’oubliez pas de parler autour de vous de notre association. Notre site internet raconte notre histoire et notre action :
Lesbouchonsdeliègeducoeur36.fr

Bourges : Journée de sensibilisation du milieu associatif auprès des jeunes.

Publié le 10/06/2021
Nous passons la journée à Bourges avec notre association pour une opération de CAP rallyes pour les collèges et lycées de Bourges, amenés à rencontrer différentes associations. Ils ont été bien sûr préparés à l’avance à cette journée.
Pour la nôtre, les élèves doivent réaliser un défi, apporter des bouchons de liège, et répondre à un quiz sur nos actions.
Les différents établissements ont apporté, au total, 3600 bouchons , soit environ 25Kg .
Pour cette première opération, les élèves ont fait un circuit de 11 kms à travers Bourges avec arrêts aux stands des associations participantes.
Bravo à eux.

Les bouchons collectés au Beer’Berry

Publié le 03/06/2021 à 06:25 | 

Loïc Leroux, propriétaire du Beer’Berry et Bernard Audat ont installé le 126e point de collecte.
Loïc Leroux, propriétaire du Beer’Berry et Bernard Audat ont installé le 126e point de collecte.
© Photo NR

Vendredi matin, Bernard Audat, le président de l’association Les Bouchons de liège du cœur 36, est venu installer un bac de collecte de bouchons de liège et synthétiques à la brasserie artisanale Beer’Berry, rue Sylvain-Rebrioux à Déols. Ancien courtier en vins, Bernard Audat, à la suite d’une longue maladie, s’est rendu à l’hôpital Galien-de-Clocheville (Tours), dans le pavillon des enfants malades du cancer. Afin d’aider les enfants isolés, il a eu l’idée de collecter les bouchons des bouteilles de vin et a créé l’association.
Onze usines de transformationCette dernière, après avoir récupéré les bouchons, les trie et les vend aux usines de transformation. Ceux en liège partent à l’usine de Soustons, dans les Landes, à raison de 350 € la tonne, en sachant qu’un bouchon pèse cinq grammes. Quant à ceux synthétiques, l’association les vend à une usine en région Grand Sud. En France, il existe onze usines pour les bouchons de liège et quatre pour les synthétiques.
Les bouchons en synthétique sont broyés sous forme de lentilles afin d’être utilisés pour la fabrication d’ensembles pour jardin, par exemple. Ceux en liège sont destinés à devenir des matériaux isolants, des revêtements de sol, des supports pour la pelouse des terrains de football ou des panneaux décoratifs, entre autres.
Dans l’Indre, 126 points de collecte sont installés. L’argent collecté est reversé à l’association Cancen (Cancer Centre) pour subventionner la recherche et apporter du confort aux malades ayant de faibles revenus : frais de télévision, prêt d’ordinateurs ou de vélos d’appartement par exemple, frais de trajets, de repas et d’hébergement pour les parents.
L’association participe aussi à la réimplantation du chêne-liège comme à Arcachon, où, en dix ans, 300.000 arbres ont été replantés pour retenir la dune du Pilat. 
Les bouchons peuvent aussi être déposés au siège de l’association, 6, allée des Genêts au Poinçonnet. Contact : tél. 06.32.14.73.55.

Enlèvement de 1,8 t de bouchons de liège triés = nouveau chèque pour la recherche contre le cancer à l’ordre de CANCEN.

Publié le 10/05/2021 à 18:40 |

Avec l’aide de nos amis bénévoles,  nous venons de charger 1800 kg de bouchons en liège pour un entrepreneur qui les broie et ainsi leur donne une seconde vie pour servir d’isolant.
Notre association va pouvoir faire un nouveau don à CANCEN et nous en sommes ravis,  car nous espérons ainsi contribuer à combattre le cancer.
Cette maladie terrible qui nous a enlevé notre fille chérie.

Rappel de notre site internet : Https://lesbouchonsdeliegeducoeur36.fr

Nouveau collecteur de bouchons en liège

Publié le 03/05/2021 à 06:25 |

Gaêlle Dupré a reçu le collecteur des mains de Bernard Audat.
Gaêlle Dupré a reçu le collecteur des mains de Bernard Audat.
© Photo NR

L’association « Les Bouchons de liège du cœur 36 » a procédé, mercredi, à l’installation d’un nouveau point de collecte, le 105e, pour les bouchons en liège et synthétiques usagés. Bernard Audat, le président, a remis un collecteur à Gaêlle Dupré, de l’hôtel-restaurant Amarys, au Poinçonnet, qui se fait un plaisir de participer à cette œuvre de solidarité.
Depuis sa création en 2008, l’association, dont le siège social est au Poinçonnet, a pour objectif principal, d’aider la recherche pour la lutte contre le cancer. « Notre mission, explique Bernard Audat, consiste en la collecte et le tri des bouchons qui sont ensuite vendus à des entreprises de recyclage ou à des artisans, qui les transforment en isolant, semelles de chaussures, panneaux d’affichage, balles de baby-foot… L’intégralité des fonds récoltés est entièrement reversée à l’association Cancen, présidée par le professeur Philippe Colombat et basée au CHU Bretonneau, à Tours. » Les actions menées par Cancen sont tournées vers le cancer : recherche sur cette maladie, bourses de recherche, amélioration des conditions d’hospitalisation des malades, mise en place d’ateliers d’art thérapie…
Des points de collecte dans deux départements.
Grâce à la mobilisation de ses bénévoles et partenaires, « Les Bouchons de liège du cœur 36 » comptent à ce jour 65 points de collecte dans l’Indre et 40 dans le Cher. Elle dispose actuellement, au dépôt du Poinconnet, d’un stock d’environ quatre tonnes de liège et d’une tonne de synthétique, triées, qui vont connaître une deuxième vie.
Pour connaître les lieux de collecte, être volontaire pour installer une urne ou devenir bénévole, contacter Bernard Audat au 06.32.14.73.55, ou aller sur le site internet lesbouchonsdeliegeducoeur36.fr

Une urne pour les bouchons en liège

Publié le 22/04/2021 à 06:25 | 

L'urne a été installée sous le préau en face de la bibliothèque.
L’urne a été installée sous le préau en face de la bibliothèque.
© Photo NR

Didier Duvergne, maire de Luant, entouré de quelques adjoints et conseillers municipaux a mis en place, mardi, une urne destinée à collecter les bouchons en liège ou en synthétique pour l’association Les Bouchons de liège du cœur. La boîte est installée à proximité de l’ancienne pompe des pompiers, sous le préau en face de la bibliothéque. Depuis sa création en 2008 par cinq bénévoles, l’association, dont le siège est au Poinçonnet, a pour objectif d’assurer la promotion du chêne-liège et d’aider à la recherche contre le cancer. «Notre mission consiste en la collecte et le tri des bouchons. Ils sont ensuite vendus à des artisans ou des entreprises de recyclage afin d’être transformés en isolant, semelles orthopédiques, balles de baby-foot… », explique Bernard Audat. L’intégralité des fonds récoltés est entièrement reversée à l’association CANCEN que préside le professeur Philippe Colombat, à l’hôpital Bretonneau de Tours. « Ils servent à améliorer les conditions d’hospitalisation des malades, à l’achat de matériel médical, à la prise en charge de l’hébergement des proches et à la recherche sur le cancer et les maladies orphelines. »
Forte de ses 220 bénévoles dans les départements de l’Indre et du Cher, Les Bouchons de liège du cœur a collecté, l’an dernier, neuf tonnes de bouchons.
Site internet : lesbouchonsdeliegeducoeur36.fr

Des collégiens récupèrent des bouchons pour la recherche contre le cancer

Publié le 08/03/2021 à 19:25 | 

Nous saluons l’arrivée de plusieurs sacs de bouchons en provenance du collège Joseph Rocheton dans le Loir et Cher, collecte organisée par Madame Alexandra Pigelet, en accord avec Madame Kiffer, chef d’établissement.

Ces sacs ont été acheminés vers un nouveau dépôt pour notre association. Il se situe 11 grande rue 18380 MERY ES BOIS , siège de l’association Bois d’avant, Bois d’avenir présidé par M. Jean Claude BERNIOT.

Nous remercions vivement M. BERNIOT et ses bénévoles pour leur action en faveur de notre association.

Des bouchons pour aider la recherche

Publié le 19/01/2021 à 06:25 | 

Bernard Audat a salué l’accueil arthonnais.
Bernard Audat a salué l’accueil arthonnais.
© Photo NR

Bernard Audat qui habite au Poinçonnet est atteint par un cancer des ganglions lymphatiques. Il a voulu apporter son aide à la recherche contre le cancer et les maladies rares.
Voilà pourquoi en 2008 il a créé l’association « Les Bouchons de liège du cœur 36 » avec pour objectif de récupérer des bouchons de liège usagés et cela sur trois départements : l’Indre, le Cher et la Vienne. 
Ces bouchons récoltés sont ensuite vendus à une entreprise de recyclage et les fonds issus de cette vente sont intégralement reversés à l’association Cancen.
Plusieurs points de collectes ont été installés et chaque année ce sont plusieurs tonnes de bouchons qui sont récoltées. 
En ce début d’année 2021, Bernard Audat a ajouté un nouveau point de collecte à la mairie d’Arthon (36330).
Accueilli par la maire Pascale Bavouzet, le président est venu jeudi à Arthon déposer la boîte dans laquelle les Arthonnais et les Arthonnaises sont désormais invités à déposer massivement leurs bouchons en liège usagés.

Notre stand au Moulin d’Angibault

Nous serons présents au Moulin D’Angibault 36230 MONTIPOURET qui nous ouvre ses portes le dimanche 06 septembre 2020 dans un endroit calme et reposant pour découvrir le fonctionnement d’un moulin à eau du XIXème siècle.

Dans ce très beau cadre ,que décrit George Sand dans l’un de ses romans, nous vous ferons découvrir l’action de notre association.



Nouveauté :

Publié le 29/07/2020
L’association met en vente des produits dérivés dont les bénéfices seront intégralement reversés à CANCEN pour soutenir la recherche contre le cancer.
Ces produits seront disponibles sur notre stand.

Venez découvrir notre association …

Publié le 29/07/2020
En 2020, nous serons présents avec un stand dans les forums d’associations de l’Indre et autres évènements divers dont nous vous fournirons le calendrier prochainement.

Reprise de l’activité…

Publié le 29/07/2020
Après une interruption liée au coronavirus, l’association a repris ses activités de collecte et de tri des bouchons en liège.
Depuis le déconfinement, c’est environ 1 tonne de bouchons qui ont été collectés et triés par les bénévoles de l’association

Des bouchons pour vaincre le cancer

Publié le 11/06/2020 à 06:25 | Argenton-sur-Creuse

Guillaume Chassemy et Bernard Audat ont déposé les deux premiers bouchons.© Photo NR

La mairie de Pont-Chrétien-Chabenet et son maire, Guillaume Chaussemy, accueillent actuellement une urne destinée à collecter des bouchons en liège et synthétiques, en vue d’un recyclage à caractère caritatif. Un appel à la population de cette commune et communes voisines est lancé. Cette opération est organisée par Bernard Audat, président fondateur et bénévole de l’association les Bouchons du cœur, créée il y a plus de 10 ans et qui couvre deux départements, l’Indre et le Cher. Ces bouchons sont ensuite expédiés vers des transformateurs professionnels pour une nouvelle vie. « Ces transformateurs n’agissent qu’avec des associations caritatives, avec un but bien défini au niveau de la recherche : vaincre le cancer via l’hôpital Bretonneau de Tours », a précisé Bernard Audat.

Les bouchons peuvent ainsi être transformés pour réaliser des panneaux d’affichage, semelles orthopédiques, sièges, panneaux d’isolation verticaux et isolation par le sol. Des panneaux décoratifs font également partie des transformations au même titre que les bouchons de pêche et autres…

« La municipalité se réjouit de pouvoir faire un geste pour la recherche contre le cancer et la recherche médicale de manière générale », a laissé entendre Guillaume Chaussemy, nouveau maire de cette commune.

Chèque à l’ordre de CANCEN

Publié le 23 mai 2020.

En ce début d’année 2020, notre association « les Bouchons de Liège du Cœur 36 », a l’immense honneur de verser la somme de 2.215,00 € à l’ordre de CANCEN, dans le cadre de son programme de recherche contre le cancer.

Avec l’aide de nos nombreux bénévoles, nous avons ainsi contribué au recyclage de 7 tonnes de bouchons de liège et de 1 tonne de bouchons synthétiques.

Nous remercions toutes les personnes qui participent au recyclage des bouchons en les apportant dans nos différents points de collectes, (dont la liste est reprise sur ce site), tous les bénévoles qui participent à la collecte, au tri et toutes celles et ceux qui nous aident à charger les camions à destination des recycleurs.

Nous pouvons tous être fiers de notre engagement et de notre détermination au profit de cette belle cause d’intérêt général.❤

Notre souhait le plus cher est de pouvoir contribuer à faire avancer la recherche contre le cancer et de donner des moyens à la science et à la médecine.
Il est urgent de trouver des traitements efficaces pour toutes les formes de cancer et éviter ainsi tous les drames liés à la perte d’un être cher, comme celle de notre Aurélie chérie.❤

La deuxième vie des bouchons

Publié le 23/03/2020 à 06:25|Mis à jour le 23/03/2020 à 06:25

Les bénévoles ont accouru pour charger les 8 m³ de bouchons.
Les bénévoles ont accouru pour charger les 8 m³ de bouchons. 
© Photo NR

Après l’enlèvement, il y a trois semaines, de sept tonnes de bouchons de liège, l’association Les Bouchons de liège du cœur 36 a fait procéder, il y a quelques jours, avant le confinement, à l’enlèvement de plus de 8 m³, soit environ une tonne, de bouchons synthétiques ou faux liège. C’est un transporteur bruxellois qui est arrivé à 10 h, alors qu’il était attendu vers 14 h. Bernard Audat, président de l’association, et Jocelyne, son épouse, ont rameuté les fidèles bénévoles au local mis à leur disposition par la municipalité pour le stockage et le tri. Ces bouchons ont été livrés dans deux usines à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) et Nîmes (Gard) pour le compte de Vinventions France SAS, dont l’objectif est d’exploiter toutes les solutions de bouchage. Ces bouchons usagés sont restaurés sous les marques Nomarcoc et Syntek. Comme pour les bouchons de liège, la vente des bouchons synthétiques est intégralement reversée par Les Bouchons de liège du cœur 36 à l’association Cancen, basée au CHRU Bretonneau de Tours (Indre-et-Loire), pour aider la recherche sur le cancer. Il existe de nombreux points de collecte dans l’Indre, mais aussi dans le Cher et la Vienne.
Pour connaître leur localisation ou créer un point de collecte, contacter Bernard Audat, tél. 02.54.35.47.51 ou bernard.audat@wanadoo.fr ou Jocelyne Audat, tél. 06.32.14.73.55 ou jocelyne.audat@orange.fr

Les bouchons de liège ont du cœur

Publié le 28/02/2020 à 06:25 | Mis à jour le 28/02/2020 à 06:25

  • Le Poinçonnet
Voisins et sympathisants ont donné un coup de main pour charger les sept tonnes de bouchons de liège.

Voisins et sympathisants ont donné un coup de main pour charger les sept tonnes de bouchons de liège.
© Photo NR L’association Les bouchons de liège du cœur 36 a été fondée en 2008, par Bernard et Jocelyne Audat. Bernard était victime d’un cancer, lymphome, dû à la pollution atmosphérique et diagnostiqué par le professeur Philippe Colombat du CHRU Bretonneau de Tours. Il traverse encore des périodes difficiles mais consacre toujours, avec son épouse et des bénévoles de plus en plus nombreux et surmotivés, la plus grande partie de ses disponibilités à la collecte et au tri des bouchons de liège et synthétique.
Il n’est pas rare de voir de la lumière très tard, au 41 rue de La Charbonnière, dans le local mis gracieusement à la disposition de l’association par la municipalité poinçonnoise. Ce fut encore le cas la semaine dernière, pour préparer le départ, jeudi dernier, de sept tonnes de bouchons vers l’usine de recyclage Agglolux, basée à Soustons (Landes). Ils vont y retrouver une deuxième vie, principalement en isolants divers, pour l’industrie (joints…), en objets de décoration, de loisir, de bien-être.
À travers sa mission de collecte, l’association permet à la société Agglolux et à ses partenaires, de réimplanter des chênes-lièges et de collecter le liège dans les Landes. La vente permet de verser un don à l’association Cancen basée au CHRU Bretonneau, à Tours, qui finance des actions en faveur des malades atteints de cancer ou de maladies rares, accorde des bourses d’étude et de recherche aux jeunes chercheurs, améliore les conditions de vie des malades, avec des heures d’art-thérapie par exemple, et prend en charge l’hébergement des parents des patients hospitalisés. Depuis 2017, l’action de Cancen s’est portée principalement sur la recherche. En 2020, Cancen va consacrer une partie de son activité à l’immunothérapie.
Contact : Bernard Audat, 6, allée des Genêts, 36330 Le Poinçonnet, tél.02.54.35.47.51 ; e-mail : bernard.audat@wanadoo.fr

%d blogueurs aiment cette page :